Prix
$0$300
Type de propriété
Nombre de lits
Type de chambre
Services
Langues parlées dans la maison
Prix
Type de salle de bain
Catégorie

Les conquistadors l’ont appelée Santa María del Puerto del Príncipe en 1514, mais le nom indien est demeuré la dénomination de la zone. D’autres la connaissent comme la Ciudad de los Tinajones (la ville des jarres en terre cuite). Camagüey est fière de posséder le centre historique le plus vaste de Cuba, classé Patrimoine de l’Humanité en raison del’excellent état de conservation de son ambiance et de son architecture originels. Profitez de l’hospitalité des citadins dans leurs chambres chez l’habitant ; écoutez les légendes en prenant l’air sur un patio ; savourez le plats traditionnels délicieux tels que le matajíbaro, le riz avec de la viande du bœuf et de la banane mûre et les meilleurs fromages de Cuba.
Promenez-vous sur les ruelles sinueuses, pavées, résultat d’un labyrinthe qui serait tracé pour égarer les pirates et protéger la ville de leurs attaques ; attardez vous sur une place du XVI siècle et contemplez les grandes fênetres à barreaux en bois, les toits rouges des maisons, les arcs du style mudéjar, les tinajones à chaque coin de la ville. Camagüey possède des églises qui ont une grande valeur historique. C’est pourquoi, nombre de personnes la considèrent comme un bastion de l’église catholique à Cuba. Visitez l’image du Saint Sépulcre, les fresques et les catacombes dans l’Église de la Merced, l’autel majeur de la I’Église de San Juan de Dios, les fresques barroques de Nuestra Señora de la Soledad, I’Église gothique du Sacré Coeur de Jésus et ses vitraux spectaculaires Vous pouvez aussi visiter le Musée de San Juan de Dios, ancien hôpital, qui retrace l’histoire de Camagüey.
La ville est célèbre aussi en raison de sa culture. À Camagüey est née la première œuvre de la littérature cubaine, Espejo de Paciencia (Miroir de Pacience). Elle est la ville natale de plusieurs personnalités telles que Gertrudis Gómez de Avellaneda, Nicolás Guillén, Fidelio Ponce, Ignacio Agramonte, Enrique José Varona, Carlos J. Finlay. Pour sa part, le Théâtre Principal est le siège du célèbre Ballet de Camagüey. À ne pas manquer : le San Juan, carnavals qui se tiennent à la fin du mois de juin et dans lesquels vous aurez l’occasion de goûter le typique ajiaco, plat exquis de Camagüey.  
La ville a un tracé asymétrique qui ressemble dans certains endroits une toile d’araignée. La ville coloniale garde son ambiance et son architecture originelle.